Les initiations à l’apiculture continuent à bon train..

Comme chaque année, nous profitons de la saison hivernale pour réaliser nos traditionnelles initiations à l’apiculture.

Ces modules sont proposés en priorité à nos adhérents afin que dès les beaux jours  l’abeille, la ruche et les bons gestes n’aient plus de secret pour eux.

Amis lecteurs, si vous représentez une MJC, une collectivité,  une entreprise……
nous savons aussi intervenir chez vous afin de réaliser des initiations Grand Public ou, des sessions un peu plus techniques.

Nos Animateurs viennent avec tout le matériel nécessaire, une solide expérience en conduite de réunion, les supports qui sont distribués et surtout : leur bonne humeur légendaire !

Et si vous êtes un ‘simple particulier’ qui souhaite découvrir le monde fascinant de cet insecte qui était  sur terre bien avant l’Homme, venez …..    tout simplement, nous vous accueillerons avec grand plaisir

ici, le formulaire de contact

Exposition de l’artiste LEM au CEDRE

En ce 16 novembre, M.Thierry Falconnet, maire de Chenôve et le Conseil Municipal
nous ont  invité-e-s au vernissage de l’exposition

DANSONS EN ATTENDANT LA FIN DU MONDE

Superbes images en noir et blanc, à l’ancienne, une image qui prend son temps comme LEM aime à le dire..

Allez, on vous en partage une , Merci LEM de l’avoir diffusée

Allez vite voir cette expo dans le Hall de la salle  « Le CEDRE » , c’est poétique, surprenant et très intéressant

200 pots de miel chez Habilis !

En Juillet , nous vous parlions de la  superbe récolte faite dans un tout petit rucher installé et entretenu par les travailleurs de l’ESAT Habilis.

Plus de 35 Kg sur deux ruches entretenues « à l’ancienne« , c’est un beau cadeau que les abeilles nous font.

Pour tous les adhérents de notre association c’est aussi la preuve que les abeilles vivent très bien sans forcer la nature, sans changer les reines et sans apporter trop de sucre.

En conséquence,  plus de 200 pots sont arrivés le 16 novembre dans le bureau de Catherine.

Comme l’ESAT possède aussi une imprimerie, une partie des pots a reçu les étiquettes conçues par les travailleurs de cette imprimerie.

Ils ont eu une belle idée : mettre un fond vert !

Ci dessous  la remise, les pots aux couleurs de nos associations et à droite l’idée de l’ESAT !

D’ici quelques jours, nous irons chez  d’autres partenaires engagés pour la sauvegarde des abeilles pour renouveler cette opération.

 

 

Ateliers BeeWrap 100% naturels

Ainsi que promis sur nos stands du Festival VyV, de la Course du BP , du Grand Dej etc …

Maurice et son équipe ont mis en place les ateliers Wrap 100% gratuits.

Voici quelques images….

 

L’atelier wrap  organisé pour la premier fois à la Maison Phare s’est révélé un vrai moment de partage avec Maurice qui a bien voulu transmettre son savoir dans la bonne humeur.

Atelier de travaux pratiques où chacun a réalisé puis emporté sa propre confection, atelier convivial dans un lieu solidaire où les bénévoles nous ont accueillis avec attention et curiosité, cette activité écoresponsable s’est naturellement intégrée dans ce lieu de pédagogie sociale, il a suscité un vif intérêt de nos invités ainsi que du public présent ce jour là.

La recette ? de la cire d’abeille, une pièce de tissu de coton, un fer à repasser, un pinceau… et le tour est joué.

Le 20 Octobre , une deuxième session a eu lieu,  , Inscrivez pour les  suivantes  ici

Le wrap, de quoi s’agit-il ?

C’est un couvre pot, couvre plat, un emballage en tissu enduit de cire d’abeilles en cire. Il est réutilisable plusieurs années, catégorie « zéro déchet » et idéal pour conserver n’importe quel produit en pot entamé ou emballer un aliment (Un pot de confiture, un plat cuisiné, un sandwich … )
Il remplace les films alimentaires et papier aluminium dans tous leurs usage. Après utilisation, en cas de salissure ou de tâche, lavez le à l’eau froide et au savon, puis laissez sécher.

Il est souvent appelé bee wrap, beeswax en anglais.
Notre production est 100% naturelle, cire d’abeille sans additif, sans risque pour la santé, ni pour l’environnement.

 

Matériel nécessaire pour l’atelier :

Des morceaux de tissus en coton, de la forme de votre choix rectangles, carrés, ovales, choisissez la forme selon les emballages que vous possédez et l’utilisation que vous en ferez.

Soirée Adhérents 2022

Tout comme l’an dernier, ce 15 octobre était la soirée festive avec nos adhérents.

Le programme s’articulait autour d’une grande table emplie de délicieux plats réalisés par les uns et les autres.

Nous n’avons pas résisté à la tentation et déplacé le concours « miel 2022 » entre le salé et le sucré.

Jury très sérieux car il devait noter l’aspect, les qualités olfactives et gustatives….

Christine et jean Pierre ont ensuite eu la lourde tâche de compter les points

Proclamation des résultats :  Xavier titulaire du Trophée 2022

les autres n’arrivent pas loin et il y a même des ex aqueo !

Petit retour en images:

  • Le miel de Mathieu

à l’an prochain …

Quelques nouvelles de l’expérience d’Hivernage en cave

Qu’est ce donc que cette idée d’hiverner des abeilles ?
les abeilles sont sut terre depuis plusieurs millénaires et, ces insectes n’ont pas besoin de l’homme pour vivre allez vous nous dire .  c’est vrai

Dans certains pays très froids avec une longue période hivernale (jusqu’à 5 à 7 mois) ou dans les régions avec de fortes fluctuations des températures diurnes et nocturnes (+ 5 … –20 ° C), les apiculteurs placent les ruches dans une grange ou, une étable.

Vous allez de nouveau nous dire : on n’a pas d’hiver de 5 à 7 mois en France et, es abeilles ont évolué au fil du temps et se sont adaptées aux climats des régions dans lesquelles elles vivent depuis très longtemps.  C‘est vrai aussi

C’est sans compter la modification rapide de notre climat !

De nombreux apiculteurs font le même constat  :  des ruches mortes en tout début de printemps, présentant le même profil :
– Essaims assez forts, avec entre 2 et 4 cadres de couvain compact à la visite d’automne.
– Faible quantité de varroa constaté avant l’hivernage.
– Forte activité des abeilles pendant tout l’hiver les journées ensoleillées, mais décroissante vers la fin.

Au constat de mort des ruches (fin février, début mars) il reste l’équivalent d’un pamplemousse d’abeilles mortes, centré sur du couvain, mort aussi, mais ne présentant pas de trace importante de varroa sur les larves. Pas d’abeilles mortes ou presque sur le plancher de la ruche. Les ruches sont bourrées de miel.

Une idée qui fait son chemin est que les colonies se dépeuplent anormalement car nos hivers n’étant plus si froids, les abeilles sortent fréquemment à la recherche de nectar, n’en trouvent pas et s’épuisent rapidement puis ne rentrent pas à la ruche. 

Comme il n’y a pas d’abeilles nouvelles pour les remplacer, la colonie s’amenuise et, elles ne sont plus assez nombreuses pour se réchauffer lors des dernières gelées de février.

Alors, sous notre climat devenu top doux pour ces insectes qui ne s’y sont pas encore habitués , l’idée  d’hiverner des abeilles en cave fait son chemin afin de les empêcher de s’épuiser en sortant 

 

.
Pour obtenir cela , il y a tout un protocole car nos abeilles ne doivent jamais manquer de nourriture, d’eau et doivent aussi pouvoir sortir effectuer le vol de propreté !

Belle réussite de ce test pour la seconde année consécutive..

 

 

miel de coeur, miel de cœur , abeilles-en-ville.com , abeilles-en-ville.fr , mieldecoeur.commieldecoeur.fr , miel-de-coeur.frruches-en-ville.com , ruches-en-ville.fr , sauvegarde-des-abeilles.com , sauvegarde-des-abeilles.org